Rechercher
  • marieparassols

Portrait d'une créatrice

"Je suis titulaire d’un bac+4 en langues et j’étais assistante administrative dans les Ressources Humaines. J’ai commencé à travailler en Algérie dans 2 structures différentes où les patrons étaient autodidactes. J’ai beaucoup appris et j’ai réalisé que devenir chef d’entreprise était possible quand on avait envie.

Arrivée en France, j’ai retrouvé un emploi en tant que caissière où là aussi le chef d’entreprise était autodidacte.

Mon dernier emploi polyvalent chez MPS (maintenance propreté service) m’a permis de faire des recrutements, de gérer des salariés, d’organiser le travail, de gérer les équipes et de faire du management.


A un moment donné, je me suis dit qu’il m’était aussi possible de créer mon entreprise mais toute seule je n’arrivais pas à avancer dans mon projet.

Mon projet était d’ouvrir une agence de location de voitures.


Ma conseillère Pole emploi m’a conseillé un accompagnement auprès de l’Aceisp, quand j’ai rencontré le conseiller ACEISP, l’ensemble des démarches de la création d’entreprise sont devenues plus concrètes. J’ai pu réaliser une étude de marché, commencer un prévisionnel et ensuite j’ai décidé de suivre une formation à la création d’entreprise.

J’ai donc suivi la formation création d’entreprise Pôle Emploi de 5 jours qui était faite par l’Aceisp. En formation, le fait de rencontrer d’autres porteurs de projet à la création d’entreprise m’a apporté la motivation, le courage de mener mon projet. Les échanges ont été enrichissants et constructifs. La dynamique du groupe m’a donné confiance. L’entraide dans le groupe était super, beaucoup d’informations, beaucoup d’échanges qui permettent de se rassurer et d’aller au bout des choses, j’ai pu faire mon prévisionnel et là avec les chiffres je me suis rendue compte que cela n’allait pas être possible, mon projet n’était ni viable, ni sécuritaire, investissements trop lourds, circonstances covid, concurrence forte, trouver un local etc….. La formatrice était très professionnelle, dynamique et vraiment là pour nous, j’ai adoré.

Mon entretien avec la formatrice en fin de formation m’a beaucoup aidée et m’a permis de ne rien lâcher et de rebondir , grâce à ses conseils de ne pas laisser tout tomber mais de prendre le temps de la réflexion à une activité plus adaptée à ma situation personnelle et qui me corresponde , un projet plus à ma portée en matière de financement parce que j’ai vraiment envie de créer et que forcément j’étais déçue.

J’ai travaillé mon nouveau projet et j’ai à nouveau sollicité l’Aceisp pour un accompagnement individuel, aujourd’hui je suis toujours accompagnée dans mon projet. J’ai besoin de rester en contact avec des professionnels pour leurs conseils et pour me faire avancer.


J’aimerais pouvoir créer ma société de nettoyage en SASU

Je serai implantée en ZFU. Mon prévisionnel est fait, j’ai déjà un potentiel de clientèle, mais j’ai encore beaucoup de démarches à faire, j’ai rendez-vous pour les statuts de la société, j’ai identifié mes besoins pour mon activité et pour moi, je vais rechercher les financements, prendre rendez-vous avec Gaia et les banques. Je commence à chercher un comptable car j’ai besoin d’aide en matière de paie car je compte recruter des salariés et je dois améliorer mes compétences en prospection commerciale.

Conclusion

Je ressens le besoin de continuer à me faire accompagner jusqu’à la création de l’entreprise, je veux me donner toutes les chances de réussir, je me sens rassurée d’avoir quelqu’un qui me permette de me poser les bonnes questions et qui me remet dans le droit chemin quand je m’égare et si c’est possible j’aimerais aussi continuer à être accompagnée la première année après la création au moins jusqu’au premier bilan, cela me rassurerait et les conseillers de l’Aceisp sont vraiment très professionnels, à l’écoute et disponibles."


Merci à Sarra K.


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout