Rechercher
  • aceisp

Créez vos capsules temporelles



Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Raian et suis designer graphique en freelance depuis deux ans. Après une licence langues étrangères appliquées aux métiers de la communication, j’ai intégré l’école Brassart où j’ai fais deux années liées au graphisme dont la dernière orientée sur la gestion de projets artistiques. A la fin de cette année, il fallait proposer un projet. C’est de là qu’est venu l’idée de mon projet.

Quel est votre projet ?

Le projet est un réseau social où on crée des capsules temporelles digitales. L’idée est de conserver nos souvenirs et marquer notre existence mais aussi de partager notre expérience avec les générations futures. Cela permet de garder une trace vivante de l’époque dans laquelle vit. L’idée est venue du fait que je retiens beaucoup de détails que beaucoup de gens ne voient pas. Je trouve triste de se dire qu’une personne peut disparaître à tout jamais alors que cette personne a affecté ce monde et laisser une empreinte unique. Donc l’idée du projet est de permettre à chacun de conserver et partager ses souvenirs. J’ai appris ensuite qu’avec le temps, nos souvenirs évoluent et changent. Cela m’a amené à imaginer une solution pour les conserver.

Comment en êtes-vous arrivé au travail de mise en œuvre ?

A partir du moment où j’ai eu l’idée, j’ai eu conscience que je n’avais pas toutes les compétences pour entreprendre. La mission locale qui m’accompagnait m’a orienté vers l’Aceisp. La première étape a été de clarifier l’idée du projet, le concept et poser les points forts et points faibles, puis les ajustements nécessaires. J’ai eu beaucoup de conseils et d’orientations vers différentes ressources et partenaires. C’est un accompagnement individuel très personnalisé : au-delà du projet, l’accompagnement m’a aussi fait avancer en tant que personne et gagner confiance en moi et en mon projet. J’ai assisté aussi à des ateliers proposés par l’Aceisp qui m’ont beaucoup apporté et permis de rencontrer d’autres créateurs avec qui on est resté en contact via un groupe Whatsapp. Sur ce groupe, nous partageons nos expériences et nous soutenons.

Et où en êtes-vous ? Une première version de l’application a été développé par un groupe d’élèves de l’école Wild Code School. J’ai également candidaté et intégré la phase prépa de la French Tech, en octobre, pour participer au programme Tremplin, l’objectif étant de bénéficier aussi de la formation qui y est proposée pendant 15 jours sur la partie « conception du Business plan ». Enfin, je suis soutenue par Séverine Lelorane, fondatrice de l’incubateur « Les premières » et j’aimerais faire partie du programme « Go » qu’elle propose pour lancer le projet en mars 2022. En attendant, j'ai aussi fais le programme start chez Gem Les premières et, récemment, j’ai été sélectionnée pour rejoindre le programme Femmes entrepreneures par Orange Startup. Je passe devant le jury pour la partie incubation du programme tremplin le 10 janvier. Je vais devoir choisir entre plusieurs incubateurs et si jamais je suis retenue, je tend à rejoindre le Tarmac mais on verra bien d’ici là.

L’offre a également changé mais la vision reste la même !

J’ai une première version que je ferais tester à partir de février.

Propos recueillis par Nicolas Auffray, accompagnateur création d’activité sur secteurs Grenoble Sud et Échirolles.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout